pin3-48Voici des éléments qui motivent notre action et notre état d’esprit.

 

  1. L’évangélisation est affaire de conviction intérieure, de motivation, de sens. Elle n’est pas d’abord affaire de méthode, de technique, de support ou d’action.
  2. La mission passe par la réalité positive d’une Eglise, réalité spirituelle et corps socio-culturel. C’est une affaire de relations, de bienveillance, d’ouverture, de posture, de cohérence entre le discours et les actes.
  3. Le langage de l’évangélisation est à recréer, à essayer, à réinventer. Ce faisant, il exprime quelque chose de l’ineffable de la foi dans des catégories d’aujourd’hui.
  4. Les formes et les initiatives sont multiples, sans cesse réinventées, en vertu d’une méthodologie d’apprentissage par la pratique et d’une confrontation permanente entre le champ théologique et l’épaisseur du terrain. Il n’y a pas de recette unique et uniformisante.